Le rapport d'activité

Pourquoi évaluer l'activité de la bibliothèque ?

Pour mieux répondre aux attentes du public, pour valoriser l’action de la bibliothèque et pour se fixer des objectifs et prendre si nécessaire, de nouvelles orientations.

Évaluer, c'est se comparer :
•    dans le temps pour mesurer les évolutions de la bibliothèque
•    dans l’espace pour situer la bibliothèque par rapport à d’autres établissements (par taille de commune, par type de bibliothèque) et par rapport à des moyennes nationales et départementales.

Le rapport du Service du Livre et de la Lecture

Chaque année, le Ministère de la Culture et de la Communication collecte les données d’activité des bibliothèques municipales et intercommunales, en vertu des missions de contrôle technique de l’État inscrites au Code du Patrimoine.
La Médiathèque départementale est partenaire de la collecte nationale des données : elle est à ce titre responsable de l’administration de l’enquête dans le département et de l’échange des données avec l’État.
La saisie des données de l’enquête se fait à partir de 2020 via la plate-forme en ligne Néoscrib

pdfManuel d'utilisation de la plateforme Néoscrib

pdfFormulaire rapport 2019

pdfNotice explicative pour la saisie du rapport

pdfAccessibilité en bibliothèque

Les données collectées lors de ces enquêtes permettent d’élaborer des synthèses annuelles disponibles sur le site du Ministère de la Culture et de la Communication. La dernière édition concerne les données d'activité de 2016 : pdfDonnées d'activité BM 2016

Le Service du Livre et de la Lecture édite également une fiche de synthèse pour chaque bibliothèque qui a répondu au rapport d'activité. Chaque bibliothèque y a accès à partir de son compte sur Scrib. Un exemple de fiche de synthèse pdfExemple de fiche de synthèse

Les données permettent également d’alimenter le site de cartographie de l’Observatoire de la lecture publique

Le rapport d’activité de la bibliothèque

Établir un rapport d’activité est obligatoire pour tout service qui utilise de l’argent public et il doit être adressé à l’autorité de tutelle.
Il est composé :
•    D’une page de titre
•    D’un sommaire paginé
•    De documents mis en annexe (allège la lecture du rapport) qui doivent être numérotés et référencés dans le rapport.
Il est recommandé que chaque année, l’organisation du rapport soit la même pour faciliter la lecture.

Les indicateurs :

Ils servent à évaluer l’activité. Ils ont été recensés annuellement dans le rapport du Service de Livre et de la Lecture. Il est recommandé d’analyser l’évolution de l’activité de la bibliothèque sur 3 ans ou 4 ans.

pdfLes indicateurs

Rédaction du rapport d’activité :

l n’y a pas de rapport type, il va dépendre de que ce que la bibliothèque veut mettre en avant.
Les informations peuvent être, par exemple, organisées de la façon suivante :
•    Les collections
•    Le public et les prêts
•    Le fonctionnement
•    Action culturelle
Il est intéressant de voir les corrélations qu’il peut y avoir entre les indicateurs. Par exemple, entre les collections et les prêts, la fréquentation et les horaires d’ouverture…

La mise en forme des résultats :

Pour présenter les résultats, il est important :
•    D’indiquer les données chiffrées sous forme de tableau (comparatif sur au moins 3 ans)
•    De les représenter graphiquement (histogramme, courbe, secteur…) Lien vers doc Création graphique
•    De faire une analyse écrite des résultats obtenus.
Il est essentiel de sélectionner les graphiques les plus pertinents par rapport aux messages à communiquer.

Quelques exemples de rapports d'activités :

pdfRapport d'activités Châteaugiron 2013

pdfRapport d'activités Breteil 2018

Des rapports d'activités sous forme condensée :

pngRapport condensé Châteaubourg 2018

pdfRoubaix 2017

Recommandations et éléments de comparaison :

Évaluer la bibliothèque, c’est aussi se positionner par rapport à d’autres établissements ou par rapport à des recommandations ou des moyennes nationales ou départementales.
pdfRecommandations  pdfÉléments comparatifs par taille de commune

De plus, pour répondre aux attentes de la population, il faut bien la connaitre. L’INSEE  édite des rapports très précis sur la population. Les données sur la répartition par sexe, âge, niveau d’étude…sont très intéressantes à mettre en perspective avec les usagers de la bibliothèque.

Une formation sur cette thématique est programmée tous les deux ans dans la cadre du cycle de gestion.
Pour plus d’informations contacter Pascale Schuck

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.