Bookinou, Lunii, Conteuse merveilleuse : quelle boîte à histoires choisir ?

De drôles de boîtes à histoires ont fait leur apparition sur le marché : destinées aux enfants pour les initier aux récits et développer leur imagination, elles ont chacune leurs spécificités. Voici un comparatif de 3 d'entre elles, pour y voir plus clair.

Une boîte à histoires, qu'est-ce que c'est ?

Il s'agit d'un boîtier, généralement sans écran, permettant aux enfants dès leur plus jeune âge, d'écouter histoires, comptines ou chansons. Ludiques, avec une prise en main facile et intuitive, elles sont compactes, nomades, et ont généralement un look coloré et attrayant. En tournant un bouton ou en secouant l’appareil, les petits lancent alors leurs histoires préférées. Certaines sont équipées de prises jack afin que l’enfant puisse écouter ses histoires avec un casque. Elles contiennent des histoires pré-enregistrées ou à composer soi-même.

Pourquoi choisir une boîte à histoires ?

Les atouts sont nombreux : favoriser l'autonomie de l'enfant, donner le goût des histoires, développer son imagination. Bercé par les mots, il fait fonctionner son imagination. Les boîtes à histoires sont également des aides à la concentration qui améliorent les capacités de mémorisation, et permettent un développement du vocabulaire et du langage.

Ce type d’objet aide également à se détendre et à calmer l’anxiété.

Usage en bibliothèque

En bibliothèque, différentes utilisations sont possibles :

  • le prêt : pour écouter des histoires à la maison et/ou tester l'objet avant d'en acquérir un soi-même ;
  • la consultation sur place : pour un temps d'écoute calme à la bibliothèque, en autonomie ;
  • en animation : organiser un atelier découverte ou une chasse au trésor...

Attention, néanmoins, aux questions de législation concernant la boîte à histoires Bookinou : il n'est pas légal d'enregistrer des livres pour un usage collectif. En effet, au terme de l'article L122-4 du Code de la propriété intellectuelle : "Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque". L'enregistrement d'un livre relève de ce droit de reproduction. La seule exception à cette interdiction est l'exception pour les personnes handicapées. Les Bookinous sont destinés à un usage familial et non à un usage collectif comme ce serait le cas dans une bibliothèque. Une solution serait d'enregistrer des ouvrages tombés dans le domaine public ou diffusés sous une licence libre, ou encore de demander l'autorisation aux éditeurs.

Bookinou, Lunii, Conteuse merveilleuse : comparatif

TableauBoitesHistoires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.